Baba School : l’école selon Cyril Hanouna

Baba School

À l’occasion du lancement de Little Big Stars sur C8, l’animateur a répondu aux questions de jeunes téléspectateurs. Quand l’un d’eux lui a demandé s’il avait un rêve, Cyril Hanouna a répondu qu’il souhaitait ouvrir une école. Elle a même déjà un nom : la Baba School.

 

Dernièrement dans la tourmente à cause de rumeurs et accusations envers son émission Touche pas à mon poste (TPMP), Cyril Hanouna ne semble pas s’être laissé abattre et a même de nombreuses idées en tête. Parmi elles, celle d’ouvrir une école d’audiovisuel et former les jeunes, entre autres, aux métiers de la télé. Un nouveau défi qui n’est pour l’instant qu’au stade du projet, comme il l’expliquait à ses jeunes interviewers. « Mon rêve est de monter une école qui sera ouverte à tous. […] Un projet qui pourrait voir le jour dans les années à venir ».

 

Une Baba School totalement gratuite

 

« Quand j’ai voulu démarrer, il y avait une école, mais elle était hyper chère », raconte l’animateur. « Je n’ai pas pu la faire. Aujourd’hui encore, il y a plein de jeunes qui veulent faire ces métiers et qui ne peuvent pas », ajoute-t-il. « Je voudrais donc qu’ils puissent se former gratuitement aux métiers de l’audiovisuel : montage, réalisation, radio, télé… ».

 

La gratuité. Voilà ce qui différencierait la Baba School des déjà nombreuses écoles du genre en France. Pour la plupart privées, elles annoncent en effet des tarifs relativement élevés, allant de 6000 à 9000 € par an. Une dépense que beaucoup de familles ne peuvent malheureusement pas se permettre de faire.

 

Celui qui clame qu’il s’est fait tout seul veut donc offrir aux jeunes la possibilité d’accéder à une formation digne de ce nom, qui leur éviterait sans doute des années de galère. Un projet secret qu’il a en tête depuis un certain temps, et qui devrait voir le jour prochainement. C’est du moins ce que l’animateur, également producteur, espère de tout cœur.

 

D’autres l’ont fait avant lui

 

Ça n’est pas la première fois qu’un animateur télé tente de monter un établissement scolaire. En 2009, Pascal Bataille et Laurent Fontaine l’avaient déjà fait. Baptisée Studec TV, leur école de télévision était même partenaire de l’école de radio Studio école de France. « Nous voulons former des professionnels aux réalités de ce métier », expliquait le duo à l’époque. « Studec TV n’est pas l’école du rêve », confiait-il au Parisien.

 

Un projet semblable à la Baba School, donc, à la différence près que les frais de scolarité de Studec TV s’élevaient à 7000€ l’année. Un tarif à cause duquel l’établissement n’a sans doute pas pu faire la différence. Après quelques temps, les deux compères ont dû se rendre à l’évidence : les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Un constat qui nous amène à penser que Cyril Hanouna, aka Baba, aura du mal à faire pire !

 

Reste à voir si l’école verra vraiment le jour, et si les cours qui y seront dispensés seront vraiment de qualité. Mais ça, seul l’avenir nous le dira…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1