Harvey Weinstein privé de sa Légion d’honneur ?

Harvey Weinstein privé de sa Légion d’honneur ?0

Claire LagrangePublié le 29 octobre 2017 - Lu 578 fois

Harvey Weinstein CREDIT: DAVID FISHER/REX SHUTTERSTOCK

Si vous suivez les actualités, vous n’avez pas pu passer à côté de l’affaire Harvey Weinstein. Accusé de viols et d’agressions sexuelles par plus d’une soixantaine d’actrices, le producteur pourrait bien perdre sa Légion d’honneur. C’est en tout cas le souhait d’Emmanuel Macron.

 

Dernièrement, le célèbre producteur hollywoodien n’a pas fait parler de lui pour les bonnes raisons. Accusé de viols, de harcèlement et d’attouchements, Harvey Weinstein s’est en effet révélé être un prédateur sexuel multirécidiviste. Suite au scandale, l’homme de 65 ans a été licencié de sa propre compagnie de productions, The Weinstein Company. Également suspendu de l’Académie du cinéma britannique en raison de son comportement inacceptable, il pourrait désormais perdre sa Légion d’honneur.

 

Une volonté émanant de l’Élysée

 

C’est en 2012 qu’Harvey Weinstein avait été fait chevalier de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy. L’ancien président avait souhaité la lui remettre en « témoignage de l’admiration de millions de citoyens français pour la qualité exceptionnelle des films [qu’il avait] produits ». Aujourd’hui, Emmanuel Macron souhaite l’en destituer, décision qu’il a d’ailleurs confirmée le 25 octobre dernier en direct sur TF1. Ainsi, des discussions ont été entamées avec la grande Chancellerie de la Légion d’honneur pour évoquer le cas du producteur.

Malheureusement, Harvey Weinstein pourrait rester chevalier encore un petit moment, comme l’a expliqué la grande Chancellerie, contactée par nos collègues de BuzzFeed News : « la règle générale est d’attendre une décision pénale définitive avant d’entamer une procédure disciplinaire ». Hors, dans le cas Weinstein, aucune plainte n’a encore été déposée et le producteur n’a donc jamais été condamné pénalement. Bien qu’il ait commis des actes « contraires à l’honneur », ce dernier passe pour l’instant entre les gouttes…

 

Harvey Weinstein ne serait pas le premier

 

Si la procédure devait aboutir et que la Légion d’honneur venait à lui être retirée, le magnat déchu d’Hollywood ne serait pas un cas isolé. En effet, Lance Armstrong, le célèbre cycliste multiple vainqueur du Tour de France, reconnu coupable de dopage, s’était vu privé de sa distinction en 2014 pour « manquement contraire à l’honneur ». Le couturier John Galliano, quant à lui, avait connu le même sort après sa condamnation pour injures antisémites. Ne reste plus qu’à espérer que l’ex producteur soit condamné pour la perde à son tour !

Harvey Weinstein

Un serial agresseur connu de tous

 

Pour rappel, Harvey Weinstein a agressé, attouché, harcelé et/ou violé un nombre incalculable d’actrices. Un secret de polichinelle puisque le tout Hollywood était au courant de ses agissements depuis plus de 20 ans. Il a pourtant fallu attendre de nombreuses années pour que les voix des rares victimes osant parler soient entendues. À l’heure actuelle, une soixantaine d’entre elles sont finalement sorties du silence.

Parmi elles, Rose McGowan, Gwyneth Paltrow, Angelina Jolie, Emma de Caunes, Cara Delevingne, Judith Godrèche, Lupita Nyong’o et Lena Headey. Un acte de courage salué par le monde entier, qui pousse de nouvelles victimes à se faire connaître chaque jour. La prochaine étape ? Porter plainte pour que justice soit faite et que le cas Harvey Weinstein ne soit pas qu’un simple scandale de plus.

Tags: , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !