Baisse des APL : Une jeune active montre ce que représente concrètement 5 euros pour un étudiant

Baisse des APL : Une jeune active montre ce que représente concrètement 5 euros pour un étudiant0

latifa el-houariPublié le 26 juillet 2017 - Lu 763 fois

Suite à la polémique relative à la baisse des APL pour les étudiants, une jeune active a décidé de montrer ce que représente 5 euros de courses pour un étudiant…

Sous le mandat de François Hollande déjà, la baisse des APL – aides au logement – était discutée. Le weekend dernier, la baisse des APL a eu l’effet d’un coup de tonnerre dans la communauté estudiantine. Lundi 24 juillet, la déclaration de Claire O’Petit, députée La République en Marche, au micro du Huffington Post a envenimé les choses. En effet, elle a déclaré que c’était « ou ça, ou on augmente les  impôts (…) ça va messieurs dames. Si à 18, 19 ans, 20 ans, 24 ans, vous commencez à pleurer pour 5 euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie ? » Des propos qu’elle a renchérit en déclarant au micro de RMC : « A cette époque-ci, les étudiants sont chez papa-maman. Excusez-moi, je ne pleure pas ! »

 

Mais en fait, que représente concrètement 5 euros pour nous, étudiants ?

En réaction à cette annonce, une active montre aux responsables politiques ce que représente concrètement 5 euros. Merry Laballe, jeune active de 28 ans, installée à Bruxelles, a décidé de constituer un panier de courses de 5 euros. Les déclarations des différents politiciens lui hérissent le poil : « Quand j’étais étudiante, je percevais chaque mois 291 euros de bourse et 48 euros d’APL, précise cette déçue du socialisme engagée à l’époque auprès du MJS. Je me souviens parfaitement de la situation précaire qui était la mienne alors, j’étais souvent à découvert à la fin du mois. Si cette baisse avait été envisagée pendant mes études, j’aurais été dans l’obligation de trouver un petit boulot à côté », déclare-t-elle au HuffPost.

 

 

« Avec mon ami Lorenzo qui est en fin d’études on a eu l’idée d’interpeller les gens avec une initiative effectivement concrète. On est allé chez LIDL où j’avais l’habitude de faire mes courses près de ma cité universitaire à Montpellier. Et on a rempli un panier classique étudiant en prenant les produits les moins chers. On en a eu pour 4,83 euros », a expliqué Merry Laballe au HuffPost.

 

Tags: , , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !