Corée du Nord – USA : Une semaine après sa libération, l’étudiant Otto Warmbier décède

Souvenez-vous, il y a un an et demi, l’étudiant américain Otto Warmbier avait été détenu par les autorités nord-coréennes. Son crime ? Avoir volé une affiche dans un hôtel. La semaine dernière, il avait été libéré. Plongé dans le coma depuis plusieurs mois, il est décédé ce lundi…

Détails.

Après 18 mois de détention en Corée du Nord, Otto Warmbier, un étudiant américain, a été libéré mardi 13 juin. En janvier 2016, le jeune étudiant de l’université de Virginie, âgé de 22 ans, décide de participer à un séjour touristique en Corée du Nord. Accusé d’avoir arraché une affiche de propagande du régime à l’hôtel de Yanggakdo, où il séjournait, Otto est condamné à 15 ans de travaux forcés. Il sera finalement libéré la semaine dernière, mais en étant plongé dans le coma. Arrivé aux Etats-Unis, il avait été pris en charge à Cincinnati, dans l’Ohio, dès son atterrissage. Lundi, sa famille annonce son décès. Sa libération avait été réalisée dans un contexte diplomatique sous tension entre les deux Etats. Donald Trump a dénoncé dans un communiqué « la brutalité du régime nord-coréen ».

Un procès de seulement… une heure

Lors d’un procès d’environ une heure, il est accusé « d’activités hostiles », et est condamné à 15 ans de travaux forcés. Le jeune homme, en mars 2016 se verra dministrer un somnifère qui le plonge dans le coma.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1