Aide aux réfugiés : Le procureur requiert 8 mois de prison avec sursis à l’encontre de Cédric Herrou

Cédric Herrou, un agriculteur-militant, s’est présenté, hier, au tribunal de Nice, sous un tonnerre d’applaudissements. Son crime ? Avoir aidé des réfugiés et migrants près de la frontière franco-italienne. En effet, d’après la loi française, l’aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière est un délit.

L’avocat de l’agriculteur a plaidé la relaxe. Le procureur, quant à lui, a requis 8 mois de prison avec sursis.

Reportage Euronews.

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer